Voici l’attrait du vide

Les horizons s’évident

Au fond des océans

Ô, son succès réside

En des temps sans mouvement

 

Voici l’attrait du vide

Des animaux placides

Au front du zoo géant

Les promesses perfides

Pourrissantes au-dedans

 

Voici l’attrait du vide

Des plongeons intrépides

Dans des merdes en diamant

La beauté fit un bide

En se prostituant

 

Voici l’attrait du vide

Des oraisons fétides

Au fion des hauts séants

De secrets homicides

Des cris tonitruants

 

Voici l’attrait du vide

Le désert est avide

Et gourmand le néant

Les horizons s’évident

Au fond des océans

 

Pascal Dandois